Dépliant d’information du collectif Sid’Orne 1/2 : la couverture

La demande initiale était de conserver le slogan et l’idée des silhouettes – pour symboliser la variété des situations familiales et des âges concernés.

J’ai vivement suggéré de ne pas conserver le visuel faisant office de logo (ruban rouge sur département de l’Orne) afin de centrer la couverture sur un visuel unique. J’ai suggéré d’adopter plutôt la solution d’un simple texte, rédigé du point de vue de l’intérêt direct du lecteur : « Où s’informer, etc. ».  Cette solution permet de rendre drastique la hiérarchisation de l’information visuelle, avec une très grande différence de taille entre le premier niveau (slogan + silhouettes) et le second (texte « secondaire »). L’effet, très graphique, des caractères grande taille, et la dissémination des silhouettes sur l’ensemble de la page, dynamisent et modernisent la composition. Le fond blanc permet à la fois d’obtenir un ensemble lumineux, tout en mettant en valeur l’intensité des couleurs adoptées pour le slogan et les silhouettes. L’adoption, pour le slogan d’une part et les silhouettes d’autre part, d’une gamme de couleurs restreinte, permet de bien distinguer les deux groupes l’un de l’autre malgré leur entremêlement dans l’espace de la page.

Ces deux autres propositions démontrent que l’idée des silhouettes peut ne pas être conservée dans la nouvelle version. En effet, les silhouettes n’apportent pas de contribution directe à la compréhension du message. Pire, elles peuvent dans une certaine mesure réduire les chances qu’un public particulier se reconnaisse et, partant de là, l’amener à déduire ne pas être concerné par l’information contenue dans le dépliant.

Ces propositions alternatives privilégient donc une illustration symbolique. Celle choisie (forme stylisée habituelle d’un cœur) permet une identification immédiate et intuitive du sujet, avant même que le texte ne soit lu. Elle matérialise l’intention d’orienter les messages de prévention SIDA sur une mise en contexte de la relation plus large et globale que le seul aspect sexuel.

La couleur rouge induite par le symbole du cœur présente deux avantages :

  • couleur très vive, chaude et dynamique, elle a un très fort potentiel d’accroche de l’attention ;
  • sa couleur complémentaire, le vert, peut être attribuée au texte « sans sida », conférant à ces mots les connotations rassurantes et apaisantes de cette couleur, à l’exact opposé de la peur que la maladie peut provoquer, et de son influence négative sur le désir d’information et de prévention.
Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :