Articles tagués compagnie les enfants perdus

Affiche « El Presidente » : histoire de la création 1/2

Comme annoncé dans l’article précédent, voici quelques-unes des étapes notables de la création de l’affiche du prochain spectacle de la compagnie Les Enfants Perdus.

La première étape a consisté à faire une prémaquette, très rapidement (un acheteur du spectacle attendait déjà l’affiche lorsque la compagnie m’a contacté pour faire la création), à partir d’une photo que j’étais invité à choisir parmi une série unique (pauses et angles différents mais mêmes comédien et décor).

Une fois la photo choisie, j’ai fait une rapide recherche de police pour les titres, puis ajouté un effet graphique simulant des papiers qui volent. L’idée était à la fois d’ouvrir l’image vers le haut, d’ajouter un « plus » graphique pour personnaliser l’affiche, et de faire référence à un élément important du synopsis de la pièce (l’un des personnages principaux est « Papeléira », ramasseuse de papiers usagés, triés en fonction des textes y figurant pour instituer les règles d’un monde idéal).

Affiche El Presidente version 1

Prémaquette (version 1 – brouillon)

Le commanditaire trouvant l’approche intéressante, j’ai réalisé une version plus aboutie : retouches et travail sur les tons de la photo, création graphique soignée de l’effet papiers usagers.

Affiche EL Presidente version 2

Prémaquette (version 2 finalisée)

Bien que graphiquement réussie, l’image globale nous sembla finalement poser le problème de ne pas être immédiatement identifiable comme affiche d’un spectacle. Le risque était grand qu’elle soit interprétée de loin comme campagne d’une association à caractère social (protection de l’enfance par exemple).

Une série d’autres essais a donc visé à tester si l’effet d’autres pauses résolvait ce problème.

Affiche EL Presidente version 3

Affiche EL Presidente version 4

Autres essais basés sur des pauses / expressions différentes

Même dans le cas d’expressions plus souriantes, il nous est apparu que le décor et la tenue du comédien, ainsi que l’absence d’autres personnages, ne permettaient pas de se démarquer suffisamment d’une lecture « sociale » du visuel. Laurent Cottel, commanditaire de l’affiche et auteur/metteur en scène du spectacle, a donc décidé d’organiser une nouvelle séance photos, cette fois avec plusieurs autres comédiens du spectacle afin de mieux rendre compte de l’esprit de la pièce.

Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire

« El Presidente » : affiche du prochain spectacle de la compagnie Les Enfants Perdus

Voici en avant-première l’affiche du prochain spectacle de la compagnie pour laquelle j’ai réalisé entre autres un site internet.

Je vous présenterai très prochainement le processus de création de cette affiche.

Affiche du spectacle "El Presidente" de la compagnie Les Enfants Perdus
Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire

« Corsaires ! » : nouvelle page pour le site de la compagnie de théâtre « Les Enfants Perdus »

Si vous avez suivi la création du site, vous serez peut-être intéressé de savoir qu’une nouvelle page spectacle vient d’être mise en ligne. Elle présente le spectacle « Corsaires ! », créé en 93. Comme pour les autres pages spectacles, on peut voir une vidéo et accéder à tous les textes et photos de la page grâce à un mode de navigation vertical animé.

Cliquer ici pour accéder à cette page de présentation du spectacle « Corsaires ! » de la compagnie de théâtre Les Enfants Perdus.

Retour haut de page

, , , ,

Poster un commentaire

Mise à jour du site de la compagnie de théâtre Les Enfants Perdus

En prévision de la diffusion d’une interview dans le cadre de l’émission de France Inter "Carnet de campagne", animée par Philippe Bertrand vendredi 17 septembre 2010, la compagnie de théâtre Les Enfants perdus a souhaité compléter son site internet, qui était restée dans une version restreinte jusqu’alors faute de temps.

Plusieurs nouvelles pages sont à découvrir : 4 nouvelles pages spectacles, ainsi que les pages « La compagnie » et « Actualité ». Cette dernière permet d’écouter l’interview de France inter.

À découvrir donc sur le site officiel de la compagnie Les Enfants perdus.

Site de la compagnie de théâtre "Les Enfants Perdus" : ajout de nouvelles pages

Retour haut de page

, , , , , ,

Poster un commentaire

Site d’une compagnie de théâtre en avant-première

Page d'accueil du site de la Compagnie Les Enfants Perdus

Créée en 1991, la Compagnie de théâtre « Les enfants perdus » monte des spectacles avec, dans les rôles principaux, des enfants et adolescents. La qualité du travail d’encadrement, l’exigence donnée à tous les aspects des pièces, jeu des comédiens en tête, aboutit à des résultats époustouflants où le spectateur oublie presque que ce sont des enfants qui jouent, et ne voit plus que les personnages, incarnés, drôles et émouvants, au service de vrais textes de théâtre.

La persistance de la qualité du travail a fini, après quelques années, par être reconnu par les institutions culturelles avec un grand C, comme la DRAC.

Néanmoins, l’image de la mise en place de spectacles avec des enfants/ados reste entachée de beaucoup de préjugés a priori pour qui n’a pas déjà vu de ses yeux un des spectacles de la Compagnie.

Celle-ci n’avait jusqu’à présent toujours pas de site internet. C’était l’un des objectifs premiers du site que de rompre avec cette image et imposer, dès la page d’accueil, l’évidence qu’il s’agissait là de tout autre chose que de spectacles scolaires de fin d’année.

Mon intuition de départ a été de mettre en valeur, au tout premier plan, le matériel photographique issu de représentations de la Compagnie. Bien que d’une qualité photographique un peu inégale, l’immense majorité des clichés rend immédiate la perception de la justesse du jeu des jeunes comédiens. Pour couronner le tout, elle permet aussi de juger du perfectionnisme accordé aux autres aspects des spectacles : costumes, décors, accessoires, éclairages.

Choix technique délibéré issu du souhait d’une optimisation maximale du site pour les contraintes du référencement par les moteurs de recherche, la réduction au strict indispensable de l’utilisation de la technologie Flash impliquait de ma part de sortir de mes habitudes de webdesign. Par ailleurs elle réduisait considérablement les possibilités d’interactivité et de souplesse ergonomique. Les pages, charpentées sur du html et du javascript, devaient réunir sur une page unique beaucoup d’informations textuelles et visuelles.

Mon choix s’est donc porté naturellement vers des pages « extensibles vers le bas » en fonction des contenus de la page. Pour rendre la consultation de ces pages moins fastidieuse (utilisation de l’ascenseur omniprésente), j’ai adopté un système très ancien, datant des débuts de l’internet, les ancres, permettant de sauter à un endroit précis d’une page, évitant ainsi d’avoir à la faire défiler.

Une page intérieure type du site de la Compagnie Les Enfants Perdus

Cette solution présente un défaut très important : le saut, du fait qu’il est instantané, fait perdre tout repère quant à l’endroit où on a été « projeté ». On est désorienté immédiatement et il est difficile de savoir à quel endroit de la page on se trouve. Pour résoudre ce problème, j’ai mis en place une « animation » (script javascript) faisant glisser la page vers l’endroit désiré plutôt que de zapper dessus brutalement. Le glissement, très rapide, n’alourdit pas la navigation, mais reste suffisamment « lent » pour que l’œil puisse comprendre le mouvement, de sorte qu’on saisisse si l’on a monté ou descendu, et approximativement de combien.

Avant cette mise en ligne, une page d’accueil temporaire très aboutie avait fait patienter les internautes ; je vous en avais parlé dans l’article Page d’accueil avec neige qui tombe. Cet article a été modifié pour renvoyer vers la nouvelle adresse de cette page temporaire, que j’ai changée de place pour qu’elle reste visible aux « initiés ».

Retour haut de page

, , , ,

Poster un commentaire