Articles tagués signalétique

Signalétique de la MDA d’Alençon

[Cliquer sur les images pour agrandir]

MDA d'Alençon : vues générales de la signalétique

Voici la signalétique du lieu d’accueil à Alençon de la Maison des adolescents. Cohérente avec la signalétique conçue pour le lieu d’accueil situé à L’Aigle (voir article précédent), elle consiste en :

  • une grande enseigne sur le pignon, donnant sur la rue (boulevard Colbert), qui présente le logo en découpe de forme ;
  • un panneau mural situé sur le chemin de l’accès à l’accueil, reprenant le logo et donnant les infos générales sur la fonction de la structure d’accueil, le numéro de téléphone, etc. ;
  • des adhésifs sur les surfaces vitrées du lieu, identifiant les deux portes d’entrée (« Accueil » et « Consultations »).

Adhésifs sur les surfaces vitrées de la MDA d'Alençon - façade 1

Vue de détail de l’agencement d’adhésifs sur les surfaces vitrées de l’une des façades.

Les deux portes d’accès  (« Accueil » et « Consultations ») sont signalées par des adhésifs blancs en forme de bulle de bande dessinée (phylactères), en cohérence avec le logo de la MDA. Des mots-clés en adhésifs dépolis, grande taille, se chevauchent sur un axe oblique : ils facilitent l’identification des « services » proposés dans le lieu et ajoutent un côté ludique à l’aspect informatif de la signalétique. L’adhésif dépoli étant gris, les phylactères en adhésif blanc ressortent et  s’imposent plus immédiatement au regard, ce qui permet de repérer instantanément l’information sur la nature de l’accès.

Pour la porte « Consultations » (voir photo ci-dessous), la demande était de faire en sorte que la signalétique masque le plus possible l’intérieur, afin d’assurer un minimum de confidentialité aux personnes assises dans la salle d’attente. J’ai donc adopté un effet de bandes obliques de largeur décroissante, couvrant la quasi totalité de la moitié inférieure de la porte et évoquant un effet de remplissage couramment utilisé en bande dessinée pour produire une ombre dégradée à partir de traits pleins. Les mots-clés, disposés de la même façon que sur les vitres de l’autre façade, apparaissent ici « en défonce », c’est-à-dire sont obtenus par évidement de l’adhésif.

Une découpe soigneuse a permis d’insérer dans l’adhésif dépoli l’adhésif blanc en forme de bulle indiquant le mot « Consultations », lui aussi en défonce.

Adhésifs sur les surfaces vitrées de la MDA d'Alençon - façade 2

Retour haut de page

Publicités

, , , , , ,

Poster un commentaire

Signalétique de la MDA de L’Aigle

Signalétique conçue pour la Maison des adolescents de L'Aigle

Voici la signalétique que j’ai conçue pour le lieu d’accueil à L’Aigle de la Maison des adolescents. Elle consiste en :

  • deux grandes enseignes reprenant le logo (voir la présentation de la création du logo dans les articles précédents). La forme carrée de ces enseignes fait un jeu avec l’architecture du lieu, plus particulièrement avec le cube central ; les bords arrondis des enseignes rappellent ceux de la « bulle » (phylactère) du logo, dans laquelle apparaît le nom de la structure ;
  • un panneau mural « infos pratiques » (heures d’ouverture, tél., etc.) situé près de la porte d’entrée ;
  • des adhésifs sur les surfaces vitrées du lieu, déclinant des mots-clés représentatifs des services proposés. L’idée est ici de faciliter l’identification de la « fonction » du lieu.

Retour haut de page

, , , , ,

1 commentaire

Parcours historique de la ville de Sées : 1

La ville de Sées m’a confié la conception du parcours historique qui reliera une vingtaine de monuments du centre ville. Chaque monument sera signalé par un panneau d’information avec textes et illustrations. Le parcours se fera à pied, les panneaux, fixés à l’extérieur des bâtiments, seront visibles par tout temps. C’est un parcours pérenne destiné à rester en place plusieurs années, le travail requiert donc une grande attention aux détails, beaucoup de relectures et contrôles à la clé !
Je vous présenterai ce travail prochainement dans ce blog.
Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire

Panonceau « Le féminin en lumière »

Panonceau "Le féminin en lumière"

Pour le Salon de la femme, Sophie Caiveau, qui m’avait confié la conception de son flyer (voir article précédent), m’a demandé de réfléchir à une solution pour « marquer » son stand. Il était impossible de faire fabriquer un panonceau par un professionnel, vu le délai (nous étions à trois jours du salon). Une fois n’est pas coutume, je me suis donc mis à bricoler !

Dimensions : 35 x 17,5 cm.

La difficulté était multiple : trouver une solution pour que le papier soit bien tendu, que le panonceau tienne tout seul debout sur le stand, qu’il soit envoyable par la poste sans être abîmé…

J’ai fait un essai sur un prototype, d’une part pour tester le système de pieds rétractables que j’ai imaginé, d’autre part pour mettre au point la découpe et le procédé de pliage de l’image imprimée pour qu’elle soit bien tendue sur le support carton.

Comme on le voit sur la photo ci-dessous, le panonceau est constitué de deux rectangles de carton mis dos à dos. Les pieds sont découpés dans le carton arrière.

Arrière du panonceau "Le féminin en lumière"

La feuille de papier recouvre, en haut et sur les côtés, les deux cartons pour qu’ils ne soient pas visibles ; par-dessous par contre, comme on le voit à l’endroit où les pieds sont ouverts, la feuille de papier est rabattue uniquement sur l’épaisseur du carton de face. Cela permettait de bien tendre la feuille de papier : passer sous les deux cartons aurait en effet obligé à faire de la découpe à l’endroit des pieds, ce qui aurait probablement provoqué des irrégularités dans la tension de la feuille.

Un soin particulier a été apporté à la forme de découpe du papier à l’endroit des coins, pour que le pliage suive parfaitement l’épaisseur du carton. Le résultat est plus réussi que ce que je craignais : le papier, assez épais, sur lequel j’ai imprimé, est très bien tendu et aucune bosse ou épaisseur n’est visible à proximité des coins.

Tout cela m’a pris quelques heures quand même (mettre au point une solution, la tester sur un prototype, puis faire le panonceau définitif), mais le résultat est motivant pour reprendre à l’occasion ciseaux et scotch !!
Retour haut de page

, , , , , , , ,

Poster un commentaire