Articles tagués spectacles

Spectacles de contes musicaux

Le temps a passé très vite depuis le dernier article publié ici, il faut dire que le rush habituel de rentrée (redémarrage des saisons culturelles) a été suivi par quelques travaux importants. Je vais essayer de rattraper un peu du retard pris dans la mise à jour de ce blog, en commençant par présenter un site internet consacré à des spectacles musicaux.

Le concept

La demande initiale était d’arriver à matérialiser l’idée d’un arbre-livre, un arbre qui serait aussi un livre (les contes musicaux étant inspirés de la Bible, et plus particulièrement de la figure de l’arbre qui y apparaît à différents endroits, avec différentes significations).

À cette demande initiale s’ajoutait celle de faire figurer en page d’accueil un diaporama avec des images tirées des spectacles. Pour moi, le défi consistait donc à trouver une solution qui articule ces trois visuels (livre + arbre + diaporama) sans donner le sentiment d’une juxtaposition, mais bien au contraire d’un seul et même « objet » constitué de parties indissociables.

L’idée de partir du double sens du mot « feuille » (de l’arbre, d’un livre) s’est rapidement avérée graphiquement peu exploitable au sens strict, dans le contexte présent. Le concept de « feuilleter un arbre » a néanmoins continué à s’imposer, d’autant qu’il permettait d’inclure également le « feuilletage » d’un album photo. Restait à passer du concept à une matérialisation graphique satisfaisante. Après quelques recherches, voici le résultat, à visualiser en ligne pour voir comment le diaporama été intégré à l’image et animé (cliquer sur l’image ci-dessous pour aller sur le site) :

Le titre

Le « m » de « musicaux » a été remplacé dans le titre par un groupe de trois croches. Ce choix visait à rendre immédiate la compréhension qu’il s’agit bien de spectacles musicaux, avant même de lire le titre, mais il apporte aussi une évocation de l’écriture sémitique, concentrant ainsi en un seul signe graphique les deux caractéristiques majeures des spectacles.

Le mouvement du titrage, associé aux traits courbes, évoque explicitement l’idée d’un mouvement d’air. On peut y voir la référence à une citation biblique (1 Rois 19, 9-13), selon laquelle Dieu se manifeste de façon pratiquement imperceptible dans « le murmure d’une brise légère », et non dans le bruit et la fureur d’une tempête.

Le son

J’ai suggéré l’idée d’associer un montage son à la page d’accueil. Bien qu’en général je sois assez hostile à l’utilisation de fond sonore sur les sites internet (combien de sites imposent au visiteur un bruitage ou une musique en boucle, sans réelle pertinence vis-à-vis du contenu du site !), elle m’a semblé s’imposer dans le cas présent, en grande partie à cause du diaporama : montrer seulement des images de spectacles où la musique joue un rôle central, c’est presque trahir les créations, un peu comme si, à l’inverse, on mettait en ligne la bande-annonce d’un film… sans les images.

Pour que le montage son fasse un ensemble cohérent avec l’animation du diaporama, j’ai suggéré qu’il soit constitué d’extraits particulièrement courts, qui disparaissent à peine apparus, et se superposent partiellement, d’une façon analogue à l’apparition/disparition des images d’un livre qu’on feuillette. L’image que j’ai utilisée pour expliquer mon idée était celle de passants dans une rue, dont un spectateur immobile capterait les pensées furtivement au moment de leur passage. Pour montrer plus concrètement ce que j’imaginais précisément comme type de montage, j’en ai réalisé un. Il a en fait été adopté tel quel, c’est celui que l’on peut entendre sur le site.

Les pages intérieures

Les pages intérieures sont présentées sur un décor déclinant l’idée de feuilleter l’arbre. Un découpage minutieux de l’image de fond en éléments distincts permet au décor du livre de s’allonger indéfiniment en hauteur, en fonction de la longueur des textes à afficher.

Les boutons de commande de lecture (de l’album photo, des extraits sonores) ont été spécialement créés pour le site, en imitant l’effet d’un dessin au crayon à papier. Une petite animation donne l’impression que les boutons sont effectivement dessinés par une main invisible lorsqu’ils apparaissent.

Publicités

, ,

Poster un commentaire

Site de la Compagnie Les enfants Perdus : nouveautés

Pour ceux de mes lecteurs qui ont suivi la création du site au fil de ce blog, ou pour ceux qui simplement suivent le travail de qualité de cette compagnie de théâtre, quelques nouveautés sont à signaler sur le site :

  • Nouvelle page spectacle

Une nouvelle page spectacle, dédiée au nouveau spectacle « El Presidente ». Cette page évoluera dans le temps au gré du matériel visuel disponible (photos du spectacle en public, vidéo…), mais présente déjà beaucoup d’informations sur cette création 2011 dont le texte a remporté le prix 2011 du comité de lecture du Théâtre Nouvelle Génération / Centre Dramatique National de Lyon.

  • Affiches visualisables plein écran

Toujours à propos des pages « Spectacles » du site, désormais l’affiche de chaque spectacle peut être visualisée pleine page. Il suffit de cliquer sur la vignette de l’affiche, à gauche du bloc « Photos ».

Visualiser pleine page les affiches des spectacles sur le site de la compagnie Les Enfants Perdus

La vignette cliquable (mise en valeur ci-dessus en vert)
est située à gauche du bloc photos dans les pages spectacles

Retour haut de page

, , , ,

Poster un commentaire

Affiche « El Presidente » : histoire de la création 2/2

Résumé du précédent épisode : les photos avec un comédien unique donnent à l’affiche une saveur « campagne de sensibilisation nationale » indésirable ; une nouvelle séance photos est donc organisée, cette fois avec plusieurs autres comédiens du spectacle afin de mieux rendre compte de l’esprit de la pièce.

L’idée de la séance photo s’avère intéressante : en faisant courir les enfants comédiens vers un mur, la dynamique de la mise en scène transparaît.  Mais cela rend pratiquement impossible la maîtrise de la composition, qui se retrouve soumise à un total aléatoire. Sans compter les difficultés techniques de la prise de vue, faite par un non professionnel.  De fait, l’immense majorité des photos de la série s’avère inutilisable. Seule une photo semble intéressante en matière de composition.

Photo originale de l'affiche El PresidenteLa photo qui doit être utilisée présente de nombreux défauts techniques

Étant la seule photo utilisable de la série, un important travail de retouches allait donc devoir être réalisé pour faire disparaître les nombreux défauts techniques du cliché, au premier rang desquels une forte surexposition.

Étape 1 : correction de niveaux différenciée (assombrissement des tons moyens, plus appuyé dans les zones les plus claires de l’image)

Affiche El Presidente retouches 1Étape 1 : correction de niveaux différenciée

Étape 2 : correction de l’exposition, réglée en fonction de l’effet obtenu sur les zones claires de l’image

Affiche El Presidente, retouches 2Étape 2 : correction de l’exposition

Étape 3 : légère désaturation (diminution de l’intensité des couleurs, que les réglages précédents ont eu l’effet d’accentuer)

Affiche El Presidente, retouches 3Étape 3 : désaturation

Étape 4 : dosage d’un filtre « effet pastel », sorte de marque de fabrique des précédentes affiches de la compagnie. Bien que n’étant pas ma tasse de thé, je l’ai utilisé ici à la fois pour mise en cohérence avec le style de communication visuelle de la compagnie et comme moyen d’augmenter le contraste. L’objectif visé essentiellement était de retrouver un blanc éclatant dans les zones claires de l’image, devenues grisâtres avec la correction d’exposition.

Affiche El Presidente, retouches 4Étape 4 : effet de filtre pour restauration des blancs

Étape 5 : Obscurcissement des murs dans la partie supérieure de l’affiche afin d’équilibrer les zones très sombres du bas de l’image.

Affiche El Presidente, retouches 5Étape 5 : obscurcissement du haut des murs

Étape 6 : forte atténuation de la zone destinée à recevoir du texte en bas à gauche de l’affiche : obscurcissement de la zone, et peinture manuelle pour noircir les parties des membres de la jeune fille rendues très lumineuses par leur surgissement dans le rayon de lumière.

Affiche El Presidente, retouches 6Étape 6 : obscurcissement en bas à gauche en vue de l’ajout de texte

Étape 7 : Obscurcissement de la jambe du personnage central, qui détourne l’attention des visages.

Affiche El Presidente, retouches 7Étape 7 : obscurcissement de la jambe centrale

Étape 8 : Changement de la couleur du mur à l’arrière-plan. L’objectif ici est de laisser se focaliser l’attention sur les personnages du premier plan, en faisant en sorte que cette zone du premier plan soit bien la plus lumineuse et contrastée de l’ensemble de l’image.

Affiche El Presidente, retouches 8Étape 8 : changement de la couleur du mur en arrière-plan

Étape 9 : éclaircissement du coin bas à gauche afin de « déboucher » cette zone constituant une sorte de « trou noir » dans la composition.

Affiche El Presidente, retouches 9Étape 9 : débouchage du coin en bas à gauche

Étape 10 : ajout d’un effet de matière couleur marron, peint manuellement, pour « salir » l’image et enrichir les zones très sombres trop proches du noir. De fausses ombres de feuillages sont également peintes à la main dans le triangle lumineux en haut à droite de l’image, zone qui était trop uniforme et claire.

Affiche El Presidente, retouches 10Étape 10 : ajout de « salissures » peintes à la main

La photo est désormais prête à recevoir les textes, mis en forme après différents essais pour tenir compte des perspectives de l’image et des lignes de la composition. Le résultat – l’affiche finalisée – est visible ici pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents.

Retour haut de page

, , ,

1 commentaire

Affiche « El Presidente » : histoire de la création 1/2

Comme annoncé dans l’article précédent, voici quelques-unes des étapes notables de la création de l’affiche du prochain spectacle de la compagnie Les Enfants Perdus.

La première étape a consisté à faire une prémaquette, très rapidement (un acheteur du spectacle attendait déjà l’affiche lorsque la compagnie m’a contacté pour faire la création), à partir d’une photo que j’étais invité à choisir parmi une série unique (pauses et angles différents mais mêmes comédien et décor).

Une fois la photo choisie, j’ai fait une rapide recherche de police pour les titres, puis ajouté un effet graphique simulant des papiers qui volent. L’idée était à la fois d’ouvrir l’image vers le haut, d’ajouter un « plus » graphique pour personnaliser l’affiche, et de faire référence à un élément important du synopsis de la pièce (l’un des personnages principaux est « Papeléira », ramasseuse de papiers usagés, triés en fonction des textes y figurant pour instituer les règles d’un monde idéal).

Affiche El Presidente version 1

Prémaquette (version 1 – brouillon)

Le commanditaire trouvant l’approche intéressante, j’ai réalisé une version plus aboutie : retouches et travail sur les tons de la photo, création graphique soignée de l’effet papiers usagers.

Affiche EL Presidente version 2

Prémaquette (version 2 finalisée)

Bien que graphiquement réussie, l’image globale nous sembla finalement poser le problème de ne pas être immédiatement identifiable comme affiche d’un spectacle. Le risque était grand qu’elle soit interprétée de loin comme campagne d’une association à caractère social (protection de l’enfance par exemple).

Une série d’autres essais a donc visé à tester si l’effet d’autres pauses résolvait ce problème.

Affiche EL Presidente version 3

Affiche EL Presidente version 4

Autres essais basés sur des pauses / expressions différentes

Même dans le cas d’expressions plus souriantes, il nous est apparu que le décor et la tenue du comédien, ainsi que l’absence d’autres personnages, ne permettaient pas de se démarquer suffisamment d’une lecture « sociale » du visuel. Laurent Cottel, commanditaire de l’affiche et auteur/metteur en scène du spectacle, a donc décidé d’organiser une nouvelle séance photos, cette fois avec plusieurs autres comédiens du spectacle afin de mieux rendre compte de l’esprit de la pièce.

Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire

« El Presidente » : affiche du prochain spectacle de la compagnie Les Enfants Perdus

Voici en avant-première l’affiche du prochain spectacle de la compagnie pour laquelle j’ai réalisé entre autres un site internet.

Je vous présenterai très prochainement le processus de création de cette affiche.

Affiche du spectacle "El Presidente" de la compagnie Les Enfants Perdus
Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire