Numéro 14 de la série « Traces »

Numéro 14 de la série "Traces"

Après quelques numéros imprimés en quadrichromie, retour à la bichromie (2 encres seulement, ici rouge et noire) pour ce numéro consacré aux nombreux cinémas qui se sont succédés en Alençon.

La bichromie apporte une personnalité graphique plus marquée, d’où le choix d’y revenir. Ce choix est par contre techniquement beaucoup plus contraignant. Pour obtenir une mise en page sans confusion malgré le nombre de documents, et faire en sorte que ces derniers soient lisibles malgré la taille de l’opuscule (6 cm de largeur), ne pas pouvoir utiliser plus de deux couleurs demande d’exploiter au maximum les possibilités de mélange, et de faire de nombreux essais.

Une fois la mise en page adoptée, chaque document est déplacé dans un fichier distinct, afin de pouvoir ajuster un réglage spécifique pour l’affectation des deux couleurs, suivant des courbes de restitution des tons réglées sur mesure.
Retour haut de page

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :