Articles tagués archives municipales

Abécédaire

Commande des archives municipales, cet abécédaire retrace l’histoire des pompiers d’Alençon depuis la Révolution jusqu’à la Libération.

Contraintes imposées : nombre de pages total (40) et format (A5, soit 14,8 x 21 cm).

Couverture

4e de couverture

La demande initiale du commanditaire était, pour la couverture, de présenter un grand nombre d’images, montrant la variété et l’intérêt des documents visuels disponibles sur le sujet. La disparité des sujets des images fournies, leur nature – ainsi que leur qualité technique – exigeait que la solution graphique retourne ces défauts en atouts ; elle devait aussi garantir d’atteindre une harmonie globale, nécessaire pour déclencher l’envie d’ouvrir l’ouvrage.

Le projet

Le projet que j’ai proposé pour rassembler ces différents objectifs s’inspire des cabinets de curiosités.  Ici, plutôt que des casiers ou des étagères, les espaces présentant les « curiosités » sont des alvéoles légèrement creusées dans le bois, où sont insérées les images. Ce concept permet à la fois de « justifier » la disparité des documents présentés, tout en les intégrant dans un décor qui homogénéise la composition et donne à l’ensemble une chaleur exempte de plusieurs des photos retenues.

Pages intérieures

Le texte a été écrit par Sonia Brault à partir du matériel fourni par les archives, après l’avoir préalablement réorganisé par mots-clés. Le défi pour la mise en forme était de présenter sur un nombre de pages limité un assez grand nombre de documents visuels sans réduire drastiquement l’espace disponible pour le texte. La solution d’une structuration des pages en deux colonnes de texte a permis de réduire la perte trop importante d’espace pour chaque retour à la ligne, la largeur des pages ne permettant pas d’adopter trois colonnes. L’insertion des images, toujours difficile sur deux colonnes, a nécessité de nombreux ajustements au cas par cas, d’une précision souvent plus proche du point que du millimètre, afin de limiter les problèmes de justification créés par l’habillage des images par les textes. L’objectif a été d’obtenir la plus grande variété dans la composition des double-pages, pour éviter toute forme de systématisme, risque important à l’intérieur du cadre étroit de ce type de gabarit.


Retour haut de page

Publicités

, , , , , , ,

Poster un commentaire

Numéro 15 de la série « Traces »

Cliquer sur les double-pages pour les agrandir

N°15 de la série "Traces", couvertureCouverture

N°15 de la série "Traces", p2-3p 2& 3

N°15 de la série "Traces", p4-5p 4 & 5

N°15 de la série "Traces", p6-7p 6 & 7 présentées avec rotation à 90°

N°15 de la série "Traces", p8-9p 8 & 9

N°15 de la série "Traces", p10-11p 10 & 11

N°15 de la série "Traces", 4e de couverture 4e de couverture

Numéro exceptionnellement en noir et blanc, dans le style des romans photos des années 1960-70. Les documents photographiques, issus de la presse locale ou du service communication de la ville, étaient assez différents techniquement, j’ai donc homogénéisé l’ensemble en essayant d’imiter le rendu médiocre de l’impression de ce type de publication.

, , , , , , ,

Poster un commentaire

Numéro 14 de la série « Traces »

Numéro 14 de la série "Traces"

Après quelques numéros imprimés en quadrichromie, retour à la bichromie (2 encres seulement, ici rouge et noire) pour ce numéro consacré aux nombreux cinémas qui se sont succédés en Alençon.

La bichromie apporte une personnalité graphique plus marquée, d’où le choix d’y revenir. Ce choix est par contre techniquement beaucoup plus contraignant. Pour obtenir une mise en page sans confusion malgré le nombre de documents, et faire en sorte que ces derniers soient lisibles malgré la taille de l’opuscule (6 cm de largeur), ne pas pouvoir utiliser plus de deux couleurs demande d’exploiter au maximum les possibilités de mélange, et de faire de nombreux essais.

Une fois la mise en page adoptée, chaque document est déplacé dans un fichier distinct, afin de pouvoir ajuster un réglage spécifique pour l’affectation des deux couleurs, suivant des courbes de restitution des tons réglées sur mesure.
Retour haut de page

, , , , ,

Poster un commentaire

Numéro 13 de la série « Traces »

Numéro 13 de la série "Traces"

Numéro consacré à l’histoire architecturale de l’église de Montsort (Alençon), paru il y a déjà quelques mois.

La couleur mauve symbolise (parmi d’autres choses) la spiritualité. Les tons jaunes, proches de la complémentaire et plus chauds, évoquent quant à eux la flamme de la bougie ; les contours des documents présentent un halo lumineux renforçant l’impression d’ensemble.
Retour haut de page

, , , , ,

Poster un commentaire

Carte recto-verso

Carte Ornexpo

Carte recto-verso commandée par les archives municipales d’Alençon pour le salon « Ornexpo » consacré aux années 50. L’idée était d’offrir aux visiteurs une photo extraite du fonds des archives, souvenir du corso fleuri d’Alençon.

Le concept de chaque face de la carte a été élaboré par les archives.

Le recto est donc un simple travail d’exécution : colorisation d’une partie d’une photo noir et blanc. Le travail a consisté en des retouches des répartitions de tons, l’image originale étant trop sombre (avec peu de détails dans les tons foncés), puis en un multi-détourage des décorations à coloriser, enfin d’une recherche de couleurs.

Le verso comportait un peu plus de création : la demande était de créer une image comprenant trois A (une lettrine, le logo d’Alençon et l’arrobase) et traduisant le travail des archives dans une temporalité incluant le présent et l’avenir. La suggestion de départ était de présenter ces trois A reliés par une flèche ; j’ai fait cette proposition à la place, celle d’une horloge.

L’idée retenue, l’horloge a été réalisée en dessin vectoriel ; la réalisation a demandé un peu de travail pour régler les problèmes de perspectives suite à l’angle que j’avais adopté (angle choisi pour correspondre aux lignes de l’image en filigrane).

La photo s’inscrivant dans un cercle à la croisée des aiguilles représente le porche d’entrée des archives, image peu lisible ici en raison de la résolution, mais très reconnaissable sur la carte imprimée.

Retour haut de page

, , ,

Poster un commentaire