Panonceau « Le féminin en lumière »

Panonceau "Le féminin en lumière"

Pour le Salon de la femme, Sophie Caiveau, qui m’avait confié la conception de son flyer (voir article précédent), m’a demandé de réfléchir à une solution pour « marquer » son stand. Il était impossible de faire fabriquer un panonceau par un professionnel, vu le délai (nous étions à trois jours du salon). Une fois n’est pas coutume, je me suis donc mis à bricoler !

Dimensions : 35 x 17,5 cm.

La difficulté était multiple : trouver une solution pour que le papier soit bien tendu, que le panonceau tienne tout seul debout sur le stand, qu’il soit envoyable par la poste sans être abîmé…

J’ai fait un essai sur un prototype, d’une part pour tester le système de pieds rétractables que j’ai imaginé, d’autre part pour mettre au point la découpe et le procédé de pliage de l’image imprimée pour qu’elle soit bien tendue sur le support carton.

Comme on le voit sur la photo ci-dessous, le panonceau est constitué de deux rectangles de carton mis dos à dos. Les pieds sont découpés dans le carton arrière.

Arrière du panonceau "Le féminin en lumière"

La feuille de papier recouvre, en haut et sur les côtés, les deux cartons pour qu’ils ne soient pas visibles ; par-dessous par contre, comme on le voit à l’endroit où les pieds sont ouverts, la feuille de papier est rabattue uniquement sur l’épaisseur du carton de face. Cela permettait de bien tendre la feuille de papier : passer sous les deux cartons aurait en effet obligé à faire de la découpe à l’endroit des pieds, ce qui aurait probablement provoqué des irrégularités dans la tension de la feuille.

Un soin particulier a été apporté à la forme de découpe du papier à l’endroit des coins, pour que le pliage suive parfaitement l’épaisseur du carton. Le résultat est plus réussi que ce que je craignais : le papier, assez épais, sur lequel j’ai imprimé, est très bien tendu et aucune bosse ou épaisseur n’est visible à proximité des coins.

Tout cela m’a pris quelques heures quand même (mettre au point une solution, la tester sur un prototype, puis faire le panonceau définitif), mais le résultat est motivant pour reprendre à l’occasion ciseaux et scotch !!
Retour haut de page

Publicités

, , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :